Lorsque nos émotions dérapent et se bousculent, les fleurs de Bach simples et très accessibles sont d’un grand secours. Elles agissent sur les émotions en les dissipant : peurs, doutes, répétition de certains de nos actes… et révèlent alors nos potentiels.

Les fleurs de bach : une fleur qui agit sur les émotions

Pour choisir la fleur salvatrice, le plus grand travail est d’apprendre à repérer et écouter l’émotion qui nous perturbe le plus. Nous sommes tous imprégnés par des émotions liées à des évènements plus ou moins récents de notre vie. L’évènement passé, l’émotion reste et s’en découlent un comportement, des troubles, des habitudes… réactionnels qui peuvent à terme nous déranger. Or, une émotion à priori négative cache en réalité une belle ressource nécessaire quand elle se trouve enfin maîtrisée.

Dr Bach a développé ses recherches et ses élixirs entre 1929 et 1934, grâce à sa sensibilité à l’approche émotionnelle des gens, sa connaissance des plantes et sa rencontre avec l’homéopathie. La méthode du docteur Edward Bach est basée sur le principe de résonnance énergétique et informative, à l’instar des remèdes homéopathiques dont le système de dilution diffère.

Quelques exemples de fleurs du Docteur Bach

A l’exception du bourgeon de marronnier et de l’eau de source, les fleurs du Docteur Bach sont des infusions de fleurs fraiches diluées à 1/240e et stabilisées sur un support alcool ou granules.
On les trouve sous forme de gouttes (support alcoolisé de cognac bio), ou de granules. Prenez 3 gouttes ou 2 granules, 3 fois par jour, pendant trois semaines en dehors des repas.
Si vous n’avez pas le temps d’attendre l’effet de la fleur parce qu’une émotion soudaine est trop forte, le Rescue vous sera d’un très grand secours. Il se prend dès que le besoin se fait sentir : un moment de panique, une angoisse, l’impression de ne plus rien savoir, un ras le bol … Sous forme de gouttes, spray ou granules (2 gouttes, 2 pressions ou 2 granules à chaque prise), vous pouvez l’utiliser au rythme que vous souhaitez.

Les fleurs de bach pour enfants

“Tant que l’âme, le corps et l’esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter.” Dr Edward Bach

Autant que nous, nos enfants peuvent se trouver en difficulté face à une ou plusieurs émotions qu’ils ne savent pas maîtriser. La méthode originale du Dr Bach propose à chacun de profiter de l’influence énergétique bienfaitrice des fleurs pour « transformer » une émotion dite « négative » en ressource positive.

Ces nouveaux complexes proposés par Ulrich Rampp, créateur de Biofloral, ont été élaborés sur support de saccharose, à l’instar des granules homéopathiques, comme alternative à la recette originale sur cognac bio.

Ces complexes permettent de répondre de manière simple à une situation passagère et de découvrir le trésor de ces élixirs floraux. Le travail peut cependant se faire sur une seule émotion à la fois avec nos fleurs unitaires et tout le travail consistera alors à mieux chercher et comprendre quelle émotion se trouve être la plus prégnante.

Les différents complexe que vous retrouverez :

  • Le complexe « écoles et devoirs » pour l’aider à se recentrer en confiance dans le présent et le plaisir ; il réunit les fleurs de :
    Mélèze (larch en anglais) : fleur qui aide à faire grandir la confiance en soi
    Orme (elm en anglais) : la fleur qui aide à connaître ses limites et à savoir différencier l’essentiel du secondaire.
    Scléranthe (Scleranthus) : la fleur qui aide à ne pas rester dans l’indécision
    Marronnier blanc (White chestnut en anglais) : apaisante, elle aide à mettre fin aux pensées tourbillonnantes et incessantes.
    Clématite (clematis en anglais) : pour limiter la fuite dans l’imaginaire et se reconnecter au concret.
  • Le complexe « joie et optimisme » en cas d’abattement, de désespoir, de passages un peu « noirs » ou de tristesse, un complexe qui peut également s’adresser à certains adolescents.
    Il réunit les fleurs de :
    Ajonc (Gorse en anglais) : face au désespoir cette fleur aide à redonner du sens au chemin à parcourir
    Eglantier (Wild rose) : en cas de mélancolie, pour redevenir acteur de sa vie.
    Moutarde (mustard) : pour faire face aux petits nuages sombres et moments de cafards
    Olivier (olive) : lorsque la fatigue est pesante et empêche d’agir
    Châtaignier (sweet chestnut) : en cas de désespoir et abattement.
    Gentiane (gentian) : quand rien ne va plus et qu’on s’interroge sur le sens de la vie…
    Saule (willow) : pour développer un peu d’optimisme chez ceux qui se plaignent sans cesse.
  • Le complexe « petit tourbillon » pour calmer les agitations excessives qui cachent fréquemment certaines tensions émotionnelles non exprimées ; il réunit les fleurs de :
    Etoile de Bethléem (Star of Bethléem) : la fleur qui aide à consoler et a retrouver la paix de l’âme suite à un choc ou un conflit
    Hélianthème (Rock rose) : la fleur des peurs paniques et des émotions trop fortes
    Prunus (Cherry plum) : lorsqu’on a peur de ne pas savoir se maîtriser, de perdre le contrôle.
    Houx (holly) : la fleur de la colère et des tensions.
  • Le complexe « création et jeux » pour l’aider à laisser exprimer son intuition intérieure, dans la confiance. Ce complexe réunit les fleurs de :
    Mélèze (larch en anglais) : fleur qui aide à faire grandir la confiance en soi
    Plumbago (Cerato) : pour faire confiance à sa petite voix intérieure.
    Clématite (clematis en anglais) : pour limiter la fuite dans l’imaginaire et reconnecter au concret.
    Scléranthe (Scleranthus) : la fleur qui aide à ne pas rester dans l’indécision
    Impatience (Impatiens) : une fleur qui porte bien son nom puisqu’elle aide à trouver patience lorsqu’on s’agace de la lenteur des autres…

NB : En aucun cas les informations et les conseils donnés, ne peuvent constituer un diagnostic médical, lequel nécessite obligatoirement un examen auprès de son médecin.